INTERVIEWS RADIO

INTERVIEW    16 11 2017  RFL.101

INTERVIEW    10 11 2017  RCF37

PRESENTATION   28 10 2017  FRANCETELEVISIONS LA 1ERE OUTRE-MER


ECRIRE UNE CHANSON

"C'est ramasser une pierre rugueuse, prendre le temps de la tailler,

qu'elle devienne lisse, ronde, un galet, une pierre polie.

Construire, déconstruire, reconstruire... en restant vigilant

à la spontanéité d'une écriture orale.

 

Le premier jet, souvent, c'est le mot qui est au départ.

Gainsbourg dit que le mot doit amener l'idée, jamais l'inverse...

et ça marche bien sûr,

à condition que l'idée soit défendable, évidemment.

Alors il faut construire sur cette idée, cette seule idée.

Et Brassens d'ajouter de son côté qu'on ne peut aborder

plus d'une idée par chanson, sinon le message se brouille...

 

Aussi je voyage autour de ces constats,

celui de Barbara qui voit la chanson comme une lettre,

un monologue ou une conversation,

celui de Brel qui la voit comme un cri,

à la fois attaché à l'unité de lieu

comme à la progression du temps,

fidèle enfin à Leprest, génial de discrétion

dans le paysage des maîtres-artisans de la chanson,

découpant, collant, scotchant ses textes à l'infini,

pour aboutir à ce puzzle de mots insensé".

 


EN QUELQUES MOTS

Auteur-compositeur-interprète, Aubry se consacre à la chanson depuis l'âge de 2 ans où il chantait déjà "J'AI DIX ANS, JE SAIS QUE C'EST PAS VRAI...", ce qui, pour son jeune âge, était finement observé. Etudiant en histoire, journaliste-pigiste, il se passionne de plus en plus pour une écriture, celle des chansons, art populaire de l'éphémère... Pendant cinq ans, il participe aux ateliers de Claude LEMESLE. Dans des textes d'une "sensibilité rare" (apprend-t-on de sources sûres), poétiques, drôles ou tragiques, il parle d'identité et de racines familiales (Cet air, Hêtre bien vivant), de la complexité des sentiments (Les hématomes crochus, Casser la baraque, Le silence, Les éléphants), du monde que voici que voilà (Démocratie, Lampedusa), Tous les chemins mènent-ils à l'homme ?), des petits bonheurs/malheurs du fil à retordre des jours (O le Jour J, Simon). Porté sur scène par Charlie Cheese, petit automate qui persécute ses percussions, il nous livre un univers aux sonorités chaleureuses, intimistes, atemporelles.


EN QUELQUES DATES

  • Naissance sur l'Ile-de-France, recherche le littoral, gagne le large.
  • "CET AIR" E.P. promotionnel non commercialisé
  • Rencontre Claude LEMESLE (ateliers d'écriture depuis 2012) et Alain CROIX (JAMet203artistes/"Les Nuitées Vagabondes")  
  • Finaliste au Concours "Les Nuitées Vagabondes" - Langeais (2012)
  • Participe au groupe "COLIBRIUS" (guitare, saxo, flûtes et percussions orientales) : concerts arboretum de Veigné, Ciné Les Studios de Tours.
  • Diffusion radio dans plusieurs émissions dont "Jambon-beurre" de Patrick BOEZ (FranceTélévisions Saint-Pierre-et-Miquelon).
  • Invité des "Rencontres autour de la chanson française" / Grange-théâtre de VAUGARNI (37), novembre 2014 http://www.vaugarni.fr/
  • Ecriture du conte musical "TARTEMPION" (hiver 2015-2016)
  • Coécriture sur l'album de Gilles GUILLAUD "40:40" (janvier 2016) http://gguillaud.wixsite.com/40-40
  • Série de concerts acoustiques guitare/voix : interprète une trentaine de chansons sur scène (création du conte musical Tartempion (printemps 2016) 
  • Automne  2016-Hiver2017 : enregistrement studio du "cHoix des cHaises" avec Franck DUNAS à la réalisation (l'Affaire Capucine).
  • OCTOBRE 2017 : Sortie officielle de l'album : "le cHoix des cHaises" (13 titres) / 7Rproduction.